AVEC  ANNE FRANK, LA NATURE REDEMPTRICE   !

Publié le 14 Juin 2020

 

« Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu ». 

 

Ainsi débute l’un des textes composant le journal d’Anne Frank et qui fut écrit le 7 mars 1944 alors qu’elle était détenue à Auschwitz-Birkenau avec toute sa famille.

Un poème qui invite à la contemplation de la nature et à l’émerveillement face à la beauté de la Création : 

« Contemple ces choses et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu, et tu retrouveras ton équilibre » a notamment écrit Anne Frank.

Si son inspiration trouva sa source dans un contexte autrement dramatique que celui que le monde traverse actuellement, ce texte peut cependant susciter une espérance en des lendemains plus sereins. 

 

« Sors, va dans les champs,
dans la nature et au soleil,
sors et essaie
de retrouver le bonheur
en toi et en Dieu.
Pense à toute la beauté
qui croît en toi et autour de toi
et sois heureuse !

Il y a toujours quelque chose de beau
qui demeure :
la nature, la splendeur du soleil,
la liberté, nous-mêmes,
ce sont des possessions que nous ne perdons jamais.

Contemple ces choses
et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu,
et tu retrouveras ton équilibre.

Une personne heureuse rend également les autres heureux,
une personne courageuse et confiante
ne sera jamais submergée par le malheur ! »

 

Anne Frank
Journal, mardi 7 mars 1944

 

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :