QUAND LES MYTHIQUES 4L  FETENT, EN TERRE MAROCAINE, LEUR SOIXANTIEME ANNIVERSAIRE.

Publié le 26 Février 2018

A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.
A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.
A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.
A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.
A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.

A Biarritz, impressionnant rassemblement de véhicules personnalisés sur et sous le capot, avant une arrivée à Marrakech avec en fond de paysage la célèbre Mamounia et le minaret chargé lui aussi d'Histoire de la Koutoubia.

 

Mythique ?

Sans aucun doute si l’on s’en réfère à la tradition et à l’inspiration.

Sans compter sa notoriété en termes de chiffres : la 4L est la deuxième auto française la plus vendue avec 8.135.424 exemplaires. Elle talonne, pour son soixantième anniversaire, la non moins célèbre Peugeot 206.

 

Première application de la traction avant sur une petite auto de tourisme, la 4L (parce que quatre chevaux) continue, depuis la fin des années 50, (précisément 1958) de séduire un large panel d’usagers, professionnels et particuliers, et en cette année 2018,  les jeunes et tout particulièrement les étudiants qui, depuis 21 ans, viennent, génération après génération, se mesurer sur les routes européennes et africaines dans le cadre d’un Trophée original et au demeurant à connotation humanitaire.

 

En effet,  depuis plus de 10 ans afin de continuer d’exister utilement, les étudiants – le 15 février dernier sur la ligne de départ à Biarritz, en France, ils étaient au nombre de 2300 participants – ont embarqué, dans leurs drôles de véhicules constellés sur les carrosseries des références commerciales de leurs sponsors respectifs,  pas moins d’une soixantaine de tonnes de matériel dont des fournitures scolaires destinées en particulier à l’association « Enfants du Désert ».

 

A bord de ces 1300 4L les pilotes ont totalisé, au compteur, la bagatelle de 6000 kms environ avec pour objectif la ville ocre, elle aussi mythique, de Marrakech où nous les avons rencontrés, au matin du 23 février harassés certes mais remarquablement enjoués et heureux au terme de ce périple en même temps sportif et humanitaire.

 

Après un parcours en six étapes réparties entre pistes chaotiques et dunes sans oublier les neiges de l’Atlas, ces pilotes originaires de plusieurs pays européens  - France, Pays-Bas, Espagne, Allemagne et Italie mais aussi d’Amérique et du Canada – avaient pour unique règle imposée de réduire au mieux le nombre de kilomètres les séparant de la ville de départ à celle d’arrivée tout en se pliant au tracé imposé et aux contrôles de passage. La victoire étant fonction de cette exigence.

L’essentiel, pour ces jeunes, faire en sorte que perdure ce « Trophy 4L » et que la prochaine édition soit aussi riche en sensations fortes.

Ce qui, cette année, et aux dires des participants, fut le cas.

 

Bernard Vadon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :